3 femmes sur 10 sont en permanence au régime

Selon une enquête britannique réalisée récemment par l’institut Mintel, 57% des femmes ont tenté de maigrir en 2015, contre seulement 39% des hommes. De plus, près d’un tiers des femmes seraient au régime en permanence. Un constat assez sombre étant donné que la surveillance permanente de son poids et de son alimentation est loin d’être une solution idéale pour perdre du poids. Au contraire, si vous ne savez pas comment maigrir, faites attention de ne pas tomber dans le piège de l’hyper-contrôle alimentaire.

Les risques de l’hyper-contrôle alimentaire

Les régimes dits trop restrictifs amènent à surveiller de façon continuelle son alimentation, en excluant totalement certains aliments ou alors en limitant le nombre de calories consommées au quotidien. Ces règles trop strictes amènent ainsi la personne au régime à beaucoup trop se restreindre, ce qui augmente ses chances de craquer au bout d’un certain temps, en se jetant sur des aliments caloriques, souvent riches en gras et en sucre. Cela est non seulement mauvais d’un point de vue psychologique puisque la personne culpabilise d’avoir fait une entorse à son régime, mais il s’agit également d’une très mauvaise façon de s’alimenter sur le long terme, avec un risque accru de surpoids, voire d’obésité.

Opter pour un régime plus flexible

Pour pouvoir maigrir sans se frustrer, il faut donc opter pour un régime qui n’est pas contraignant et qui permet de manger de façon variée et équilibrée, et surtout à sa faim. Il existe de nombreux régimes qui vous permettront de perdre du poids sans grandes difficultés et sans casser votre tirelire (prix Weight-Watchers, Herbalife prix…). Pratiquez aussi une activité physique de façon régulière pour pouvoir perdre plus rapidement du poids et pour rester en bonne santé.